Avec toi

Publié le par Fred Pougeard

Avec toi

Turquoise rafale fuient
Par couples les perroquets
Véhémences
Le monde flambe
Un arbre
Bouillonnant de corbeaux
S'embrase sans brûler
Immobile
Parmi les hauts tournesols
Tu es
Pause de la lumière
Le jour
Un vaste mot clair
Battements de voyelles
Tes seins
Mûrissent sous mes yeux
Ma pensée
Est plus légère que l'air
Je suis réel
Je vois ma vie je vois ma mort
Le monde est réel
Je vois
J'habite une transparence

Octavio Paz, Versant Est (1962-1968), poèmes traduits de l'espagnol par Yesé Amory, Editions Gallimard 1970