Le rivage

Publié le par Fred Pougeard

Le rivage

Je ne m'étais pas englouti à jamais
dans les eaux toutes noires
je suis ressorti difficilement à la surface
j'ai vu le ciel briller
et désormais je ne me souciais plus
du passé inaccompli
je n'essayais plus de me retenir
à un avenir programmé
j'ai nagé jusqu'à la rumeur
du rivage couvert de monde
et je me suis allongé dans le moelleux
du sable mille fois piétiné

Titos Patrikios, Sur la barricade du temps, Anthologie. Traduction du grec et choix de poèmes par Marie-Laure Coulmin Koutsaftis. Editions Le temps des Cerises 2015