I Comme un départ à la première personne

Publié le par Fred Pougeard

...
Tout commence par une perte
une rencontre brutale avec soi
le long apprentissage de la pensée
 
pour
ne plus
penser
 
sur le chemin des tombes
des fragments
d'os de peaux.
plus ou moins vieux plus ou moins secs
se décharner de l'illusion
se dépecer des origines
écorces sédimentées plus que racines
 
racle encore
 
l'impératif interne des hautes études
se délester de toutes les leçons
apprises enfant les yeux fermés
en toute confiance les yeux fermés
lorsqu'ils s'ouvrent
les yeux
il est si dur de ne pas tomber
personne n'avait su dire prévenir
Personne 
ne le voulait
 
mieux vaut avaler le pronom.
guérir du troisième qui se tait
 
l'éblouissement
qui n'est 
ne peut-être Saint Esprit
dans l'étendue dépliée de son être
l'iris tourne fou
le coeur fait mine de disparaître
distorsion
distorsion
reviennent deux globes rouges
la chair en un souvenir halluciné
                                 et sur la langue
et sur la langue qui désormais se tait
 
l'intuition
 
(...)
 
Anne Mulpas, Les pattes frêles du désir, Anthologie Triages, Voix unes & premières (Vol.I). Editions Tarabuste 2016